Citroën C4 Cactus restylé : le nom ne changera pas.

Source Caradisiac, Florent Ferrière.

Le C4 Cactus va beaucoup changer dans quelques jours. À tel point qu'on pensait que son nom évoluerait. Ce ne sera pas le cas. Ou presque, car il y aura une petite subtilité.

S1 citroen c4 cactus restyle le nom ne change pas presentation le 26 octobre 533516

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce n'est pas un secret. Citroën va revoir en profondeur le C4 Cactus. La marque nous l'avait annoncé en juin… et l'avait confirmé par erreur en publiant sur son site une photo de la voiture restylée (celle qui illustre ce sujet). On avait notamment découvert un profil débarrassé des gros Airbumps. À la place, il y a une bien plus discrète protection en bas des portières.

L'idée est de rendre plus "normale" l'auto, pour qu'elle soit moins clivante, et surtout prenne en partie la place de la C4 classique dans la gamme Citroën. La production de cette dernière sera en effet bientôt arrêtée, et il n'y aura pas de remplaçante dans la foulée.

Profondément revu, on pensait que le C4 Cactus allait changer de nom et être rebaptisé C4 "tout-court". Ce ne sera pas le cas. Citroën vient en effet de faire une annonce sur les réseaux sociaux, pour confirmer la date de présentation de la nouvelle auto. Ce sera le 26 octobre, dans l'après-midi. Et il est bien écrit C4 Cactus. Cependant, il y a une petite nuance. Car il est plus précisément mentionné "Nouvelle Berline Citroën C4 Cactus".

S1 citroen c4 cactus restyle le nom ne changera pas presentation le 26 octobre 533521

 

Le mot berline montre bien qu'il va y avoir une évolution dans le positionnement du véhicule. Fini donc le lien (pas toujours clair il est vrai) avec le monde des SUV. L'auto sera un produit classique. Cela se comprend : à peine plus long que le C3 Aircross, un C4 Cactus plus baroudeur aurait fait doublon.

Autre petit détail intéressant, le slogan "Comfort is the new cool". La voiture va donc miser à fond sur le confort, ce qui laisse supposer qu'elle va recevoir les nouvelles suspensions à butées hydrauliques que l'on avait pu tester sur un prototype.