Fermeture du Citroën C_42 : Les Chevrons quittent les Champs-Elysées

Source : The Automobilist, Frédéric Euvrard.

 
Citroën C42 2007
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Le Citroën C_42 aux Champs-Elysées, c’est terminé

Cela sera bientôt de l’histoire ancienne, eh oui ! On ne se baladera plus, sur l’avenue, le cœur ouvert à l’inconnu des chevrons puisque Citroën, via un bref et laconique communiqué, a annoncé la fermeture du C_42. Ce tomber de rideau intervient dans le cadre d’un processus de transformation, la marque aux chevrons travaillant à un projet de nouveau « flagship ». Les portes fermeront définitivement le 31 décembre, à 18 heures, après un peu plus d’une décennie d’existence sous la forme actuelle.

 

C42.2

Un nouveau « flagship » en vue

Si l’on veut traduire littéralement « flaghsip », on parlera de « vaisseau amiral ». Vitrine de la marque, le C_42 coûte autant qu’il ne symbolise pas suffisamment le changement d’image de la marque. Le nouveau lieu qui le remplace, un flagship store donc, devra symboliser les marchés des chevrons, participer à la mise en avant de son image, de ses valeurs, de ses produits. Il est certes vrai qu’un immeuble de verre, difficile à moduler (un ascenseur doit hisser les voitures, une manipulation qui peut durer plusieurs jours) et à rentabiliser (malgré des conseillers, une boutique et quelques attractions), est moins viable financièrement qu’un vrai… magasin.

Un futur « flagship » qui pourrait avoir cette allure, c’est à dire celle d’un banal show room… dans l’esprit de celui d’Alpine par exemple !

 

CITROEN FLAGSHIP PROJECT Ground floor

 

Citroën est très vague sur le futur. Tout juste parlent-ils d’un renouveau passant par l’expérience client et donc, les showrooms, citant l’exemple de la Maison Citroën, déployée à Paris dans le XVIe arrondissement. Trente ouvertures en sont prévues d’ici fin 2018. La marque, dans un trait d’humour certainement, précise que sa transformation a lieu « à 360° », or tout visiteur du C_42 sait combien le lieu fait tourner les têtes, jusqu’à sa façade de verre intégrale, toit compris, qui structure le lieu…

 

C42 Pinterest

 

La fin de Citroën dans le Triangle d’Or

Citroën part mais DS reste non loin, tout un symbole ! Si l’on se plonge dans l’histoire, c’est en 1927 qu’André Citroën ouvrait aux 32 et 34 de la rue Marbeuf dans le 8e arrondissement de Paris un Magasin Géant, où l’on pouvait trouver en permanence une centaine de voitures neuves prêtes à prendre à route. Le fameux garage Citroën avait quelques spécificités, notamment sa fantastique vitrine. Il était parfaitement placé pour fonctionner avec l’autre adresse des chevrons, le n°42, réaménagé en 1928 à l’occasion du Salon de Paris, quasiment en face du magasin… Renault, tout un symbole là encore.

c42 3

Sobre, art déco et chic, le magasin des Champs Elysées s’est transformé dans les années 80 en un improbable restaurant Hippopotamus, l’Hippo Citroën. Une CX y était exposée, à la verticale… Entre temps, le Garage Marbeuf avait fermé dès 1952, devenu des parkings et des bureaux. Non loin de là, les voitures d’essai du DS World Paris y logent… Ouvert dans son état actuel en septembre 2007, le C_42 avait fait l’objet d’un concours architectural et de plusieurs années de construction. Un lieu étonnant, rare et aux jours maintenant comptés. Après Toyota et Mercedes, maintenant Citroën. Et ensuite, à qui le tour ? Peugeot… ?

 

NO FUTURE C42.2