Citroën Berlingo : la nouvelle génération arrive en 2018.

Source : Caradisiac, Paul Pellerin.

Utilitaire transformé en monospace/ludospace, la Citroën Berlingo Multispace va changer totalement l’an prochain. Il va changer de style et de base technique, recevoir de nouveaux blocs, voir sa dotation en équipement progresser... Ce qui ne changera pas en revanche, c'est qu'il pourra toujours recevoir cinq ou sept personnes (en fonction de l'option choisie) et existera en version baroudeur.

Berl

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

On en parle peu, mais le marché des “ludospaces“ en France est loin d’être ridicule ; Si l’on prend l’exemple de la Citroën Berlingo Multispace, ce modèle s’est classé à la 57 place des ventes dans l’Hexagone l’an dernier avec plus de 9 000 exemplaires vendus. Si l’on ajoute le nombre d’exemplaires de la Citroën Berlingo “utilitaire“ dont le “ludospace“ dérive, cela fait un total de 35 000 unités. Soit plus qu’une Volkswagen Golf… Marché porteur, le segment des ludospaces intéresse nos constructeurs nationaux. Renault a la Kangoo, le Groupe PSA, les Citroën Berlingo Multispace et Peugeot Partner Tepee. Ces deux derniers vont être renouvelés en 2018 et prêteront leur base au futur Opel Combo Tour. Bien avant le rachat d’Opel par le groupe français, un accord industriel avait été conclu pour donner naissance à la nouvelle génération du modèle allemand qui auparavant était produit par Fiat.

 

Production espagnole et portugaise

La nouvelle génération de fourgonnettes du Groupe PSA se nomme en interne Projet K9. Ce projet donnera naissance aux futures Citroën Berlingo Multispace, Peugeot Parnter Tepee et Opel Combo Tour en 2018. Il a nécessité un bel investissement de la part du groupe français et de ses fournisseurs. Ainsi, ceux-ci vont déboursés 1,2 milliard d’euros tandis que PSA va pour sa part investir 0,6 milliard d’euros pour moderniser l’usine espagnole de Vigo qui va accueillir une grande partie de la production de ces trois modèles (le site portugais de Mangualde sera sollicité lui aussi).

 

Nouvelle base technique

La future Citroën Berlingo Multispace devrait utiliser une plateforme extrapolée de l’EMP2 qu’utilise le C4 Picasso. Sous le capot on devrait retrouver des moteurs essence et Diesel de dernière génération. 1.2 Puretech de 110 et 130 ch pourrait faire partie de l’offre de motorisation essence, tandis que les blocs 1,6 BlueHDi pourraient être encore de la partie au lancement avant l’arrivée du nouveau 1.5 BlueHDi. À noter que le petit ludospace Nemo Multispace ne sera pas remplacé.

 

Equipement au top

L’équipement devrait progresser lui aussi avec des systèmes high-tech que l’on retrouve sur des modèles plus haut de gamme de la marque ou du groupe. Ainsi, le dispositif anti-somnolence et la reconnaissance des panneaux devraient faire leur apparition. L’écran multimédia deviendra plus grand et adoptera une nouvelle interface plus intuitive. On pourra toujours disposer d’une version cinq ou sept places et la finition XTR adopte un profil de baroudeur, avec protections plastiques, protège carter, garde au sol surélevée, système Grip Control (antipatinage intelligent)…

Design inspiré

Au niveau du style, il y aura du changement avec un design inspiré des derniers modèles de la marque. Ainsi on retrouvera la double signature lumineuse, les Airbumps (coussin de protection) pour protéger les flancs du véhicule…

Devenu plus désirable, la Citroën Berlingo Multispace devrait rester l’une des stars de la catégorie des “ludopsaces“.

La future Citroën Berlingo Multipsace en dix points

  • Véhicule extrapolé d’un utilitaire
  • Production à Vigo (Espagne) et Mangualde (Portugal)
  • Cinq portes (dont deux coulissantes)
  • Cinq et sept (en option) places.
  • Arrivée prévue à la fin de 2018
  • Longueur : 4,40 m environ
  • Moteurs essence : 110 et 130 ch
  • Moteurs Diesel : de 75 à 120 ch
  • Existera en version baroudeuse XTR
  • Tarif : à partir de 18 000 €*

*Estimation