Source : Caradisiac, Florent Ferrière.

La station « Javel - André Citroën » sur la ligne 10 du métro parisien a été redécorée avec une frise retraçant l'histoire de la marque aux chevrons. Des écrans tactiles pour s'informer sur les modèles emblématiques ont été installés.

ActuSite1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une station de métro à Paris qui rend hommage à une marque automobile, voilà qui peut sembler cocasse sous l'ère Hidalgo. Mais quoi de plus logique que de mettre à l'honneur Citroën dans la station de la ligne 10 « Javel – André Citroën », la marque aux chevrons étant historiquement liée à ce quartier, réputé à l'origine pour son usine qui produisait un agent blanchissant connu depuis sous le nom d'eau de Javel.

Le coin accueille en 1915 une usine construite par André Citroën pour produire des obus. Ce site sera reconverti en usine automobile, avec le lancement de la première Citroën en 1919, la Type A. Ce fut la première voiture produite en grande série en Europe. Plusieurs modèles mythiques vont se succéder sur les chaînes d'assemblage : Traction, Type H, SM ou encore DS. Jusqu'à 30 000 ouvriers ont travaillé à cet endroit. Mais l'usine a fermé ses portes en 1975 et Citroën a définitivement quitté le quartier de Javel avec le déménagement de son siège social en 1982.

Les hommages à André Citroën sont multiples. Le quai de Javel a été renommé quai André Citroën en 1958 et la station de métro Javel a gagné son nom le 8 juin 1959. Celle-ci accueille donc depuis quelques jours un nouvel aménagement qui retrace l'histoire du constructeur. Une grande frise avec les dates clés et les photos des modèles phares habille les quais. Le lien est fait par une ligne en clin d'œil au plan du métro. Des panneaux d'informations reviennent sur l'histoire d'André Citroën et du quartier. Il y a aussi des écrans tactiles pour accéder au site Citroën Origins, le musée virtuel de la marque.