Comment PSA compte relancer Citroën

Source : Le Monde Economique

Carlos Tavares y croit dur comme fer. Lors de la présentation de son nouveau plan stratégique, mardi 5 avril, le président du directoire de PSA a annoncé une relance vigoureuse de Citroën, la marque qui pose le plus question dans le trio du groupe français, composé aussi de Peugeot et de DS.

CC

D’ici à 2021, les chevrons doivent repartir à la conquête, en augmentant leurs volumes de ventes de quelque 30 %, anticipe M. Tavares. Pour passer d’environ 1,2 million d’unités écoulées en 2015 à un niveau minimum de 1,5 à 1,6 million, la marque promet une douzaine de nouveaux véhicules, dont sept modèles de voitures particulières.

Son record commercial remonte à 2007, lorsque Citroën avait vendu 1,46 million de voitures. En 2010, la marque rachetée il y a tout juste 40 ans par Peugeot avait même dépassé la marque au lion. Un succès vécu comme un crime de lèse-majesté à Sochaux, le fief des Peugeot.

« Pour installer une image auprès du grand public, il faut généralement une bonne quinzaine d’années. » selon un analyste « Dans les années 1990, Jacques Calvet, alors président du directoire, avait décidé que Peugeot et Citroën devaient s’affronter dans une saine émulation, rappelle Bertrand Rakoto, un analyste automobile. Des deux généralistes, Citroën a fini par prendre le pas sur Peugeot, grâce à une gamme cossue et séduisante, qui va de la C1 à la C6 en passant par la C4 Picasso, un monospace très apprécié. Aujourd’hui, cette image à peine installée, Citroën est déjà en train de tenter un nouveau changement.