Nouvelle Citroën C3 vs Renault Clio : le premier duel.

Source : l'Argus. Julien Bertaux

Agacée d'être toujours derrière la Renault Clio, la nouvelle Citroën C3 change radicalement de look et vise les jeunes pour détrôner la reine des polyvalentes. Mais s'en donne-t-elle vraiment les moyens ? Réponse dans cette confrontation statique.

ActuSite 2016 08 19

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis des décennies, l’histoire se répète : Renault et Peugeot se battent pour la tête de la catégorie en France, tandis que Citroën est toujours relégué au troisième plan. Puisque la catégorie des SUV est en vogue sur la plupart des marchés, la nouvelle Citroën C3 en adopte les codes (passage de roue, pneus à flanc haut…) et s’inspire du C4 Cactus.

Mais le look ne fait pas tout. La nouvelle venue s'efforce aussi de gommer les défauts de l’ancienne génération. En reprenant la plateforme de sa cousine Peugeot 208, elle accueille ses passagers arrière dans de meilleures conditions. Fini les assises courtes, le dossier trop vertical, l'espace restreint aux jambes… mais aussi, hélas, le pare-brise panoramique. La nouvelle C3 attaquera de front la Renault Clio lors de son lancement en novembre 2016.


Design : avantage nouvelle Citroën C3

ActuSite 2016 08 19 2

 

La Citroën C3 mise sur la couleur et les formes rondes. En face, la Renault Clio apparaît sage et plus trapue.

La Citroën C3 change son fusil d’épaule, s’inspirant de l’univers des SUV, et plus particulièrement de son grand frère C4 Cactus. Optiques à double étage, arches de roue noires, Airbump, teinte bicolore : la C3 se veut résolument jeune. Hormis la chute du pavillon et le décroché de l’aile avant, au niveau du pare-brise, il n’existe aucune similitude avec la 208 avec laquelle elle partage sa structure.

A ses côtés, la Renault Clio, pourtant fraîchement restylée (signature lumineuse, feux arrière…) prend un petit coup de vieux et paraît nettement plus classique et sérieuse. Ses lignes sont toujours aussi harmonieuses, mais il lui manque la fraîcheur et les possibilités de personnalisation de la C3.

"Airbump, arches de roue noires, teinte bicolore, la C3 met le paquet côté look, mais elle le réserve au haut de gamme Shine, dommage"

A lire : Dimensions, moteurs, prix, équipement de la nouvelle Citroën C3
 
 
 

Espace avant : avantage Renault Clio

ActuSite 2016 08 19 3

 

La Citroën C3 n'offre pas le même niveau de finition qu'à bord de la Renault Clio. Mais l'ensemble est plus gai.

Renault a choisi un registre plus classique pour sa Clio, mais a surtout soigné l’ergonomie : vitesse à affichage numérique, commandes de climatisation et écran tactile bien placés lui permettent de prendre l’avantage.

A bord de la C3, l’utilisateur doit entrer dans les menus et effectuer plusieurs manipulations pour régler le chauffage, peu pratique. Enfin, l’écran de 7 pouces implanté sous les buses d’aération est trop bas, obligeant le conducteur à quitter la route des yeux. Le système multimédia, issu du C4 Picasso restylé, comprend la commande vocale, la cartographie 3D, et l'ensemble est plus intuitif que dans un C4 Cactus.

"La qualité de finition de la nouvelle Citroën C3 déçoit..."
 
Pour sa défense, la C3 inaugure un nouvel équipement : la ConnectedCam. Située au niveau du rétroviseur intérieur, cette caméra peut photographier ou filmer l’environnement devant l’auto. En cas d’accident, les 30 secondes d'images précédant l’impact sont sauvegardées. La Citroën reçoit aussi le détecteur de franchissement de ligne, indisponible dans la Renault.
 
"Mais le moelleux des sièges invite au voyage"

Si le style de la C3 est valorisant, la qualité des matériaux l’est beaucoup moins. Le dessus de la planche de bord se contente d’un plastique dur, tout comme les contre-portes, sensibles aux rayures. Seul le bandeau façon similicuir en face du passager relève quelque peu l’ensemble. Bon point pour les sièges, bien dessinés et moelleux.

ActuSite 2016 08 19 4
Critiqué lors de la sortie de la Clio, Renault a rectifié le tir : il a profité du restylage de juillet 2016 pour améliorer la qualité à bord.
 

Au premier abord, l’intérieur de la Renault Clio flatte moins le regard. La console centrale non intégrée à la planche de bord manque de finesse, mais l’ensemble est réalisé avec plus de soin. Depuis le restylage, le constructeur a opéré quelques modifications pour améliorer la qualité perçue. Les matériaux sont de bonne facture dans l'ensemble et la présence de plastiques pelliculés sur la planche de bord et les contre-portes rehausse la présentation.

Au chapitre rangements, les deux autos offrent des espaces similaires dans les portes et au niveau de la console centrale. La C3 se démarque avec une boîte à gants plus grande

"Espace arrière et coffre : avantage Renault Clio"

Pas de jaloux pour les passagers arrière. Clio et C3 affichent les mêmes cotes d’habitabilité, et proposent des rangements comparables ainsi qu'une banquette confortable. Seule la découpe des vitres de la Clio peut susciter un sentiment de confinement.

Cependant, cette dernière prend l’ascendant en ce qui concerne le coffre. D’un volume certes égal à celui de la Citroën (300 litres), il est plus pratique, grâce à son ouverture plus large et à son seuil de chargement plus accessible. Le plancher de la C3 trahit également un souci d’économie : moins épais et plus souple que celui de la Clio.
 

"Motorisations : égalité"

La Citroën se concentre sur ce qui se vend et reprend les motorisations de l’actuelle C3. Ainsi, le 1.2 PureTech sera décliné en plusieurs puissances : de 68 à 110 ch. En prime, la possibilité de choisir la transmission automatique EAT6 sur la plus puissante. En diesel, le 1.6 BlueHDi développera au choix 75 ou 100 ch.

La palette de motorisations de la Clio est plus large et va plus loin.  En essence, les trois-cylindres et quatre-cylindres TCe développent jusqu’à 120 ch, et l’offre diesel atteint 110 ch. Surtout, la Clio profite d’une version à forte image : la RS. Dans la déclinaison Trophy, elle développe 220 ch ! La C3 ne proposera pas de version sportive, alors même que Citroën participera avec cette voiture au Championnat du monde des rallyes (WRC) en 2017.

Sur le papier, l'offre de la Renault Clio est plus alléchante. Cependant, les moteurs PureTech sont nettement plus agréables que les blocs TCe. En diesel également, l'agrément qui caractérise les BlueHDi devrait plaider en faveur de la C3.

"Bilan : avantage Renault Clio"

Le match entre la nouvelle Citroën C3 et la Renault Clio ne fait que commencer.

Grâce à ses progrès notables, la C3 n'a jamais été aussi proche de la Clio. Mais elle n’arrive pas encore à faire plier la reine de la catégorie. Qualité de finition moyenne, ergonomie imparfaite, coffre moins pratique et choix de motorisations plus restreint la pénalisent. Elle se défend avec un bel espace intérieur, équivalent à celui de la Clio, et surtout avec un look singulier et personnalisable.

La nouvelle Citroën a toutes les raisons d'espérer… Elle devrait en effet soigner son positionnement tarifaire, surtout en bas de gamme, et offrir un bon confort sur route. Pour en juger, rendez-vous en octobre pour les premiers essais.